ESPACE ADHERENT
 
 

 

Présentation

L’association a pour objet la défense de la qualité de vie dans le centre de Montpellier, écusson, secteur sauvegardé, faubourgs.

Droit au Sommeil lutte contre les nuisances sonores dans le centre de Montpellier. Nuisances caractérisées principalement par les débordements répétitifs occasionnés par l’activité des bars de nuit, des terrasses, des épiceries de nuit et par les sorties de discothèques et de salles de concert.

Nous pensons que la vie en communauté est possible dans le respect des droits de tous.

Trouver un équilibre est nécessaire entre les activités festives et de commerce, et le droit légitime au sommeil. Nous demandons l’application des réglementations existantes sur le bruit et les débordements sur l’espace public.

L’objet de l’association se décline comme suit :

• Veiller à la tranquilité des habitants en luttant contre les nuisances sonores.

• Veiller à l’application des arrêtés et de la législation en vigueur sur le bruit et l’occupation de l’espace public à Montpellier, notamment le règlement des terrasses.

•  Être vigilant quant aux devoirs de police du maire tels que décrits dans le Code Général des Collectivités Territoriales.

• Exiger l’application des articles du Code de l’Environnement sur les établissements ou locaux recevant du public et diffusant à titre habituel de la musique amplifiée.

• Être vigilant vis-à-vis d’activités commerciales ou professionnelles exercées de façon incompatible avec le respect de la qualité de vie des habitants.

• Informer les habitants sur les effets sanitaires du bruit.

• Représenter ses adhérents auprès des pouvoirs publics en coordination, le cas échéant, avec des associations partageant le même objet.

• Être force de proposition, auprès des instances politiques et administratives de la ville, pour la solution des problèmes identifiés.

• Agir pour le respect et la valorisation du patrimoine bâti du centre ville historique.

L'association a été créée il y 5 ans sur les problèmes de nuisances sonores diurnes et nocturnes générées par certains bars. Nous sommes attachés au centre ville et y vivons par choix depuis très longtemps. Notre action se fonde sur le droit de chacun à la tranquillité, qu'il habite en ville ou à la campagne. Notre démarche s'appuie sur les arrêtés municipaux et les textes de loi que vous pouvez lire sur ce blog. Nous ne contestons pas le droit à l'amusement et à l'animation nocturne tant qu'il n'est pas synonyme, pour les riverains, d'atteinte à leur santé.

Car le bruit est une pollution qui atteint profondément ceux qui y sont exposés quotidiennement.

La densification en bars de Montpellier est une évidence. Le laisser faire des élus a laissé et laisse encore croire que tout est permis en ville dans la privatisation de l'espace public. Nous parlons là d'appropriation de la ville par des intérêts commerciaux. Dans d'autres grandes villes en France ce problème est depuis plusieurs années pris en compte et des actions d'apaisement commencent à porter quelques fruits. Nous ne forçons pas le trait, au regard de l'exaspération des riverains, affectés par les nuisances d'un certain nombre d'établissement irrespectueux. Il appartient au politique de réaliser très vite la ville que souhaitent ses habitants. C'est donc à l'équilibre d'un espace commun à vivre que nous ne cessons d'appeler.