quels sont les dangers de la mélatonine?
Troubles du sommeil

Quels sont les dangers de la mélatonine ?

Est-il dangereux de prendre de la mélatonine ?

La mélatonine est aujourd’hui utilisée par de nombreuses personnes afin de faciliter l’endormissement et de lutter contre les troubles du sommeil. Dans cet article, nous allons parler des risques, des dangers et des contre-indications à respecter lorsque l’on utilise de la mélatonine.

La mélatonine : introduction sur les dangers potentiels

C’est l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui a établie une mise en garde envers la consommation de mélatonine pour un certains types de population. C’est pour cette raison que des contre-indications ont été mises en place. Les principaux symptômes remarqués sont généraux (céphalées, vertiges, somnolence), des troubles neurologiques (tremblements, migraine), gastroentérologiques (nausées, vomissement, douleur abdominale) et psychiatriques (cauchemars, irritabilité).

Quelles sont les populations concernées ? 

  • Les femmes enceintes et allaitantes,
  • Les enfants,
  • Les adolescents,
  • Les personnes souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d’épilepsie, d’asthme, de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité,

Ces populations ont toutes étaient répertoriée par l’Anses. Il est notamment conseillé de demander impérativement l’avis d’un médecin. « La consommation est également déconseillée pour les personnes devant réaliser une activité nécessitant une vigilance soutenue chez lesquelles une somnolence pourrait poser un problème de sécurité », ajoute l’Agence. Dans tous les cas, il importe, d’après ses experts, de « ne pas dépasser la dose de 2 mg par jour« . 

Nos solutions pour s’endormir Nos solutions pour s’endormir

Quelles sont les recommandations pour la mélatonine ?

Malgré les contre-indications évoquées précédemment, la mélatonine reste toujours efficace pour les allégations santé qui lui ont été attribuée par l’Anses. En effet, en 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) ont établis certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant de la mélatonine. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre :

  • soulager les effets du décalage horaire, à condition de délivrer 0,5 mg de mélatonine par portion et d’être pris avant le coucher, le jour du départ et les jours suivant l’arrivée à destination ;
  • réduire le temps nécessaire à l’endormissement, à condition de délivrer 1 mg de mélatonine par portion et d’être pris avant le coucher.
Droitausommeil.net

Avis sur les dangers de la mélatonine

Le Syndicat National des Compléments Alimentaires (Synadiet) a établis un avis sur la mélatonine qui est le suivant:

« La mélatonine, sans risque lorsqu’elle est consommée correctement« .

« Pour rappel, la mélatonine est une hormone de régulation des rythmes biologiques (alternance veille et sommeil) naturellement synthétisée par une région du cerveau appelée épiphyse et secondairement par la rétine, l’intestin, la peau, les plaquettes et la moelle osseuse. Elle est indispensable au sommeil et favorise l’endormissement. Elle est également présente dans les feuilles et les racines de nombreux végétaux en de petites quantités notamment les graines de fenugrec, de luzerne, de fenouil, de pavot, de lin, de coriandre et de tournesol. »

Également, « Lorsqu’ils sont consommés correctement, les compléments alimentaires à base de mélatonine sont d’une
grande aide pour les personnes souhaitant réduire leur temps d’endormissement. »

Nos solutions pour s’endormir Nos solutions pour s’endormir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *