insomnies, droitausommeil, melatonine gummies
Troubles du sommeil

Qu’est ce qu’une insomnie?

Vous rencontrez des problèmes pour vous endormir ou bien vous somnoler durant votre journée de travail. Et bien figurez-vous que souffrez d’insomnies. Au travers de cet article nous allons vous expliquer ce qu’est une insomnie et comment soigner vos troubles du sommeil.

Qu’est ce qu’une insomnie?

Une insomnie est souvent caractérisée par une difficulté à s’endormir à l’heure du coucher (insomnie initiale), soit par des réveils nocturnes fréquents ou prolongés, soit enfin quand on se réveille prématurément le matin avec une incapacité à retrouver le sommeil. Une personne peut souffrir d’un mélange de ces symptômes, ou encore peut changer avec le temps de symptômes.

Dans l’acception commune et courante, l’insomnie est la diminution de la durée habituelle du sommeil et/ou l’atteinte de la qualité du sommeil avec répercussion sur la qualité de la veille du lendemain. Un sommeil interrompu durant la nuit, ou sommeil polyphasique, est souvent confondu, menant la plupart du temps à une prescription de somnifères. (Source: Wikipédia) Ce qui n’est pas toujours la solution la plus efficace et la plus naturelle comparée à des alternatives comme les melatonine gummies.

Retrouvez un Sommeil Optimal en 60 joursRéduction de -70% à durée limitée sur le programme

Les principales causes des insomnies :

Presque tout le monde peut souffrir d’insomnie à un moment ou à un autre de sa vie.
Vieillissement : Les gens souffrent d’insomnie plus souvent en vieillissant car le vieillissement du cerveau modifie le fonctionnement de l’horloge biologique.
Être une femme : En général, les femmes semblent plus sujettes à l’insomnie, tandis que les hommes sont plus sujets à d’autres maux comme l’apnée du sommeil. Les changements hormonaux expliquent en partie pourquoi les femmes sont plus touchées par l’insomnie.
Avoir des antécédents familiaux d’insomnie : Bien qu’un lien génétique ne puisse être démontré, avoir des antécédents familiaux d’insomnie semble être un facteur de risque.
Tendance à réprimer leurs émotions : Cela peut évoluer en problèmes physiques, y compris l’insomnie. Les personnes qui n’expriment pas leurs sentiments pendant la journée ont tendance à traîner leurs problèmes au lit. Ils s’inquiètent inévitablement, et les efforts pour se débarrasser des pensées indésirables fonctionnent rarement.
Anxiété et hypervigilance : Les personnes anxieuses ou hypervigilantes ne peuvent pas décompresser avant de se coucher. Au contraire, lorsqu’il n’y a plus de distractions, les pensées reviennent en jeu lorsqu’il s’agit d’aller au lit.
Hyperactivité mentale et physiologique : L’hyperexcitabilité mentale est l’une des caractéristiques les plus importantes. Le terme décrit un état d’agitation mentale ou de tension musculaire qui persiste d’une manière ou d’une autre jour et nuit. Les pensées se précipitent et on ne peut pas créer le vide. Le corps accompagne cette condition : tension musculaire, rythme cardiaque rapide et température corporelle élevée.
Médicaments et substances : La liste des substances qui perturbent le sommeil est très longue et l’insomnie est l’un des effets secondaires de nombreux médicaments.
Maladies chroniques : plusieurs maladies chroniques augmentent le risque d’insomnie : par exemple, l’asthme, l’insuffisance cardiaque, le reflux gastro-œsophagien, l’arthrite, les douleurs chroniques, etc.

Les différents types d’insomnies : Chronique, aigüe, comorbide

Insomnie chronique:

Lorsque les symptômes surviennent au moins trois nuits par semaine et persistent pendant trois mois ou plus.


Insomnie aiguë:

Une brève période de difficulté à s’endormir en raison du stress, des événements de la vie, du décalage horaire. L’insomnie aiguë a tendance à disparaître sans traitement.

Insomnie comorbide:

L’insomnie peut être associée à des troubles psychologiques comme la dépression et l’anxiété. De plus, elle peut également être causée par des conditions physiques telles que la douleur chronique et l’arthrite qui rendent le sommeil difficile.

Comment mettre un terme à ses insomnies?


Il existe de nombreuses solutions pour réduire les problèmes de sommeil. Plus l’insomnie va être importante et récurrente plus la solution sera conséquente.

Pour commencer, il existent des solutions « douces » et naturelles comme les gommes de mélatonine, qui sont faciles d’utilisation et sans effets secondaires si l’on respecte la posologie.

Puis en cas de troubles sévères, d’autres techniques existent comme la luminothérapie en encore des médicaments (somnifère…) mais dans ce genre de cas, je vous conseille de consulter un professionnel de santé.

Retrouvez un Sommeil Optimal en 60 joursRéduction de -70% à durée limitée sur le programme

Merci à tous d’avoir lu cet article, n’hésitez pas à partager ainsi qu’à commenter. Vous pouvez retrouver les autres articles juste en dessous. A la prochaine !

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *